Google s’attaque au piratage en déclassant certains sites - Les dernières actualités à découvrir sur Global Référencement !
16202
single,single-post,postid-16202,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

Google s’attaque au piratage en déclassant certains sites

2000px-Flag_of_Edward_England.svg

07 Oct Google s’attaque au piratage en déclassant certains sites

Au-delà de la vocation d’informer les internautes, tous sites qui se respectent n’aspirent qu’à une seule chose : obtenir le meilleur positionnement et la meilleure visibilité possibles sur les moteurs de recherche, notamment sur Google. Mais voilà, pour atteindre cet objectif, de très nombreux sites n’hésitent pas à recourir à des méthodes peu scrupuleuses, dont le piratage. Phénomène grandissant et très présent sur la toile, le piratage est désormais l’un des soucis majeurs de Google. Ne voulant pas laisser le fléau se développer, le numéro un des moteurs de recherche lance l’offense en déployant un nouvel algorithme capable de déclasser les sites piratés.

Le référencement

Le référencement n’échappe pas au phénomène de piratage. Mais dans ce milieu, le piratage constitue un véritable outil pour certain référenceur et éditeur de site. L’objectif à travers le piratage reste le même : faire connaitre un ou plusieurs sites, qui en temps normal, seraient considérés par Google comme sites spammy (sites qui exposent de la pornographie, des jeux ou qui vendent du viagra etc…). Pour ce faire, les pirates profitent des petites failles dans la conception d’un site quelconque (gouvernementale ou étatique, commercial, privé etc…) et y injectent les contenus qu’ils veulent (la plupart du temps leurs propres contenus).Le piratage permet ainsi de faire un référencement qui sera garanti indétectable par les filtres antispam de Google.

La mise à jour de son filtre antispam

Pour lutter contre ce fléau, Google a tout récemment déployé un algorithme, qui en fait n’est autre qu’une nouvelle mise à jour de son filtre antispam et qui serait capable de déloger les sites piratés. Selon un article publié dans le blog officiel du moteur de recherche numéro un, cette mise à jour devra agir sur près de 5% des requêtes. Toutefois, comme le précise l’article, l’efficacité de l’algorithme variera en grande partie selon le pays et la langue. Par conséquent, pour certaines requêtes, le moteur de recherche ne pourra afficher qu’un nombre très réduit de résultats.

No Comments

Post A Comment