La mode des lolcats - Les dernières actualités à découvrir sur Global Référencement !
16521
single,single-post,postid-16521,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

La mode des lolcats

lolcat-1

01 Juin La mode des lolcats

Dernièrement, les lolcats se sont répandus à travers les sites de partage de photos et des forums en ligne, et ont envahi nos écrans. Mais que sont-ils ? et pourquoi cet engouement ?

Qu’est-ce qu’un lolcat ?

Un lolcat est une combinaison d’une image de chat combinée à une légende amusante. Ce texte est considéré être reformulé par l’image du chat sur la photo. Assez proche d’un langage enfantin, cette légende est écrite en lettres capitales, avec des erreurs orthographiques et syntaxiques volontaires. Dans la foulée, des vidéos de lolcats ont aussi vu le jour sur nos écrans.

L’origine de ces lolcats

Les premiers lolcats ont vu le jour en 1870 sous l’inspiration du photographe Harry Pointer, mais leur dénomination n’a vu le jour que plus récemment, vers 2006. D’ailleurs, le nom lolcats.com a été enregistré le 14 juin 2006.

lolcat-2

L’engouement pour ces lolcats

Certes, les lolcats ont existé depuis belle lurette, mais ils n’ont commencé à attiser l’engouement que vers le début de l’année 2007 avec l’apparition du lolcat « I CAN HAS CHEEZBURER ? ». En 2012, un festival a pour la première fois été donné pour récompenser la meilleure vidéo. En effet, c’est exactement le 30 août 2007 que se tinet le premier festival à l’honneur des lolcats, à Minneapolis. Il n’y a pas longtemps de cela, un langage un peu particulier de programmation basé sur le règle syntaxique des lolcats, a vu le jour. Il est disponible sur perl, framework, … De nombreuses variations de ces lolcats existent à ce jour, mais aucune n’a encore pu égaler le lolcat de base en popularité. Les publicités, jusqu’à votre page Facebook, arborent presque toutes ces vidéos ou images virales de lolcats. C’est sans conteste l’heure de gloire de ces mignons chatons dont les photos sont surmontées d’une légende en anglais sciemment enfantin.

No Comments

Post A Comment